Nobel de la paix : le PAM redoute une «pandémie de la faim» plus grave que le Covid — Ma Grenobloise

Le chef du Programme alimentaire mondial (PAM), David Beasley, s’est inquiété jeudi 10 décembre d’une «pandémie de la faim» aux effets, selon lui, potentiellement plus graves que le Covid-19, en recevant le Nobel de la paix à distance à cause de la crise sanitaire. «En raison des nombreuses guerres, du changement climatique, de l’utilisation généralisée […]

Nobel de la paix : le PAM redoute une «pandémie de la faim» plus grave que le Covid — Ma Grenobloise